Je veux voir Mioussov : Mardi Vendredi Samedi 19h30


Un vaudeville soviétique burlesque et délirant où quiproquos et situations improbables s'enchainent !

Dans la maison de « repos », Les Tournesols, les pensionnaires courent dans tous les sens à la recherche de ce pauvre Mioussov, venu se reposer le temps d’un week-end. Tout le monde se fait passer pour ce qu’il n’est pas, et il flotte aux Tournesols un parfum entêtant d'absurdité et de « nonsense ».
Entre Feydeau et Kafka, Alfred Jarry et les Marx Brothers, dix personnages en folie, totalement délirants, qui ont tous la même obsession : voir Mioussov.
Une comédie haute en couleur, où les quiproquos et les situations improbables déclenchent le rire à répétition !

– Les vendredis à 19h30
– Les samedis à 19h30
– les mardis 24/05 et 31/05 à 19h30

– Relâches les 17/06 et 18/06

Type Placement : Placement numéroté*
Tarifs : CAT1: TN:32€ /TR:26€ / - de 15 ans:22€ - CAT2: TN:26€/ TR:20€/ - de 15 ans:16€
Auteur : Valentin Kataiev
Mise en scène : Patrick Dray
Avec : Nina Batlaj, Antoine Cafaro, Patrick Dray, Christophe Leduc, Nathan Lefevre, Mathilde Lejeune, Florence Paris, Camille Remy
La presse en parle :

 

"Nous sommes dans la grande tradition du théâtre de boulevard. Les portes claquent, les personnages crient, les placards renferment les amants…Je veux voir Mioussov rentre dans cette catégorie tant décriée par les intellectuels, mais qui remplit cependant parfaitement son rôle de théâtre de pur divertissement.Sur scènes, huit comédiens se donnent avec une belle énergie pour incarner des personnages tous plus dingues les uns que les autres. Des situations complètement invraisemblables se font jour et les personnages déjantés se retrouvent pris dans une sorte de tourbillon de folie dévastatrice. Tout le monde veut voir Mioussov, mais personne n’y parvient ; le tout dans un décor qui rappellera des souvenirs aux fans de Roger Harth et nous replongera cinquante années en arrière.C’est un théâtre où les comédiens sont rois. Les intrigues ne tiennent la route que par le jeu des acteurs. Il faut dire que la troupe des Absurdistes s’en sort bien malgré quelques disparités. L’abattage nécessaire à ce genre de théâtre doit être commun à tous les acteurs, afin de ne pas nuire à la réussite du spectacle. Il faut reconnaître que la troupe ne ménage pas ses efforts pour nous faire rire et parvient à tirer le meilleur du comique dans des situations absurdes et totalement loufoques. La pièce fonctionne bien dans l’ensemble et joue habilement avec les ficelles du théâtre de boulevard. Les acteurs s’en donnent à cœur joie. Un bon moment de pure folie à déguster sans modération." - Jean-Noël GRANDO

"Patrick Dray anime la troupe des Absurdistes, qui porte bien son nom. Il met en scène Je veux voix Mioussov, pièce de Valentin Kataïev (1897-1986), écrivain soviétique né à Odessa, mort à Moscou. Une comédie burlesque de haut vol, créée en France par Jacques Fabbri en 1965. Voimà une intrigue échevelée à fond satirique, destinée à de joyeux brûleurs de planches qui n'ont pas froid aux yeux. C'est le cas ici. Patrick Dray en tête, dans le rôle de Mioussov, l'introuvable omniprésent, la distribution (Nina Batlaj, Antoine Cafano, Christophe Leduc, Nathan Lefèvre, Mathilde Lejeune, Florence Paris, Camille Remy) témoigne du jus et de la verve indispensablse à ce théâtre de boulevard au temps des kolkhozes. Jeu clownesque, bondissant, excessif à juste titre, pour jongler vite de quiproquos en bévues. Par-dessus tout, une naïveté de bon aloi, matinée de malice, pour signifier des personnages haut en couleur ; une héroïne de l'agriculture, une amoureuse à tout-va, un toubib adepte des électrochocs, un marin de retour de l'Arctique, un type qui veut acheter de la peinture, des hhistoires de cocus qui ne le sont pas..." - Jean-Pierre Léonardini pour L'Humanité