Ana, une jeune femme au camp -Tant vient la mort : Samedi 19h30


Une femme âgée anciennement déportée se confie une dernière fois...

Victime d'une sombre machination et condamnée à la déportation, Augustine Pierrac arrive dans le camp de l'horreur. Pour celle qui aspirait à une vie nouvelle en s'établissant à Berlin commence alors une longue période de déclin et d'agonie. Loin de sa campagne française, sa chute semble désormais inévitable et sa déchéance plus certaine encore. A moins qu'un miracle ne vienne simplement lui prendre la main...Sans autre choix, elle va devoir partager le funeste destin de millions d'autres âmes et tenter de combattre le néant dans la confiance d'une relation simplement humaine...

Après S'en va la vie, ce deuxième opus de l’oeuvre de Yann Dufay, Tant vient la mort, nous fait revivre la déportation d'Augustine qui expose crûment et sans pudeur les conditions douloureuses de sa détention, le combat pour la survie, de sa lente agonie jusqu'à la renaissance de sa libération.

- Samedi 2/03 à 19h30
- Samedi 16/03 à 19h30
- Samedi 30/03 à 19h30

Séances scolaires à la carte sur demande

Type Placement : Placement libre
Tarifs : TN : 26€ - TR : 20€ - TR moins de 15 ans : 16€
Auteur : Yann Dufay
Mise en scène : Yann Dufay
Avec : Lucile Miot